Sacred 3

Sacred 3

Il n'y a donc plus rien de sacré?

Sacred 3 se démarque nettement des deux précédents jeux d'exploration de donjons de la série Sacred. Fini les aventures en monde ouvert, ce troisième opus opte pour une approche plus linéaire, composée d'une série de niveaux et d'arènes où vous pourrez vous livrer à des combats en hack'n'slash et profiter d'un humour au second degré qui multiplie les clins d’œil aux joueurs. Lire la description complète

Les plus

  • Multijoueur à 4
  • Combats captivants
  • Univers intéressant
  • Piste des doublages travaillée

Les moins

  • Scénario attendu
  • Répétitif et linéaire
  • Phases sans intérêt pour gagner de l'XP

Moyen
6

Sacred 3 se démarque nettement des deux précédents jeux d'exploration de donjons de la série Sacred. Fini les aventures en monde ouvert, ce troisième opus opte pour une approche plus linéaire, composée d'une série de niveaux et d'arènes où vous pourrez vous livrer à des combats en hack'n'slash et profiter d'un humour au second degré qui multiplie les clins d’œil aux joueurs.

Sur les terres de Diablo

Sacred 3 fait donc évoluer le style de la série en abandonnant les mondes ouverts pour une suite de niveaux linéaires. Ceci modifie l'essence du jeu, supprimant le plaisir de l'exploration pour renforcer celui du combat.

Avec des niveaux qui sont aussi prévisibles que le scénario, l'excitation de la découverte se dissipe rapidement. Après quelques raids de donjons, les niveaux comme les ennemis donnent une impression de déjà-vu, - ce que n'arrange en rien la nécessité d'empiler des points d'XP au début du jeu, avant d'affronter des niveaux plus difficiles. C'est sûr, explorer un château qui s'effondre, éviter des explosions et des trappes n'est pas inintéressant au début, mais à force de se répéter, la recette devient vite ennuyeuse.

Côté positif, le jeu propose quatre personnages à incarner: un guerrier maniant deux armes, un archer à visée longue, une guerrière adroite et fine lame et un lancier, efficace à mi-distance. Chacun a un style de combat bien à lui qui, combiné aux caractéristiques de ses compagnons, au large choix d'accessoires et aux sorts, confère au jeu un grand nombre de tactiques d'attaque possibles, particulièrement appréciables en mode multijoueur.

Venez accompagné(e)

Sacred 3 assume totalement son approche propre aux jeux de console. D'emblée, il est clair que seule une manette permet de profiter à fond du jeu, le double joystick étant la façon la plus réactive de diriger son personnage.

Ce parti pris déteint sur les contrôles clavier-souris, dont les jeux comme Diablo se sont fait une spécialité. La souris sert à choisir sa cible, mais les actions restent lancées depuis le clavier. Bien que fonctionnel, le mélange des genres donne l'impression d'être à mi-chemin entre deux systèmes de contrôle, ce qui est quelque peu incommodant au début.

Le côté positif, c'est qu'il suffit d'une manette connectée au PC pour jouer en multiplayer sur un seul écran comme au bon vieux temps. Affronter Zane à plusieurs - sur le même PC ou via internet - est de loin la meilleure façon d'apprécier Sacred 3, en beaucoup plus fun. En combinant les distances d'attaque, les aptitudes et les techniques, vous pourrez explorer toute une variété de tactiques pour dérouter l'IA de l'ennemi - avec des joueurs faisant diversion pendant que d'autres portent l'estocade, par exemple.

À vos boules Quiès

Les décors médiévaux-fantastiques très fouillés de Sacred 3 sont du plus bel effet. La caméra change toute seule d'orientation en jouant avec la perspective, passant de la vue en 3D isométrique classique à des travellings occasionnels à l'effet dramatique (du moins, la première fois).

Les personnages et les boss sont très réussis, mais la distance de la caméra ne permet pas de bien se rendre compte de la qualité du travail.

Les répliques et les doublages sont malheureusement un niveau en dessous. La série des Sacred avait réussi à trouver son style, à base de clins d'oeils aux fans d'heroic-fantasy, mais Sacred 3 va un peu trop loin. Votre guide, Aria, utilise la télépathie pour communiquer avec vous et avec votre héros, mais ses plaisanteries à sens unique en font une caricature de fille de RPG, "sexy" et "noob". Si on ajoute que les ennemis et les esprits divers nous gratifient sans cesse de vannes et de commentaires, le tout prend vite la tournure d'un flux constant de blabla sans intérêt.

Bien sûr, ce n'est que mon avis, et certains gamers apprécient déjà les dialogues. Il m'ont fait rire par moment, et ils apportent au jeu une personnalité (et ce n'est pas rien). Pour moi, cependant, j'ai trouvé le tout un peu forcé, sans rien apporter à un scénario fragile.

Tout près du but

Sacred 3 est un jeu assez solide. L'action est entraînante et les combats, très amusants pour peu que vos amis s'y mettent. Malheureusement, les niveaux linéaires, combinés aux tâches répétitives pour amasser de l'XP, ne donnent jamais la sensation d'explorer un univers.

En fin de compte, tout dépend si l'humour second degré de Sacred 3 trouve un bon public chez vous et vos amis. Dans le cas contraire, je vous conseille de passer votre chemin.